chiens
 
 

Connexion
Vive les chiens !
Chien au hasard !
Jess .. Labrador coisé bichon
Produits vedettes
Sondage
En plus des chiens, avez vous d'autres animaux ?
Oui
Non
Bientôt


  Rechercher sur le site : Recherche avancée
Vous aimez aussi les chats ? Visitez Vive les Félins !
Forum Chiens
   Races de chiens
     Mon Beagle Elmer et notre histoire


Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Elmer
Envoyé sur :  4/7/2011 9:17
Chien
Inscrit le: 6/6/2011
Envois: 119
Mon Beagle Elmer et notre histoire

Bonjour,
Voici mon témoignage sur l'expérience que je vis avec mon chien, Elmer, un Beagle qui va avoir deux ans.

Avant :

Au départ nous n'avions pas de chien, notre vie ne s'y prêtait pas, et ma fille (unique) en réclamait un. Mon mari et moi avons été élevés avec des chiens, des chats, et nous comprenions l'importance de la présence d'un animal dans l'éducation d'un enfant. Affection, sens des responsabilités, respect, nous pensons que l'animal au foyer apporte beaucoup.

Mon mari a grandi à la campagne, avec des labradors. Quant à moi j'ai été élevée dans une famille de militants SPA et nous avions à la maison des chats, et des chiens (Bergers briards, Saint Bernard, Yorkshire, et autres petits rescapés de races incertaines mais adorables)

Une fois installés dans un appartement au rez de chaussée avec un grand jardin clos appartenant à la copropriété (qui autorise les animaux), nous avons décidé d'avoir un chien.

Pour ma part je voulais un petit chien, un petit rescapé SPA de race "ons'enfiche", ou même un tout petit chien, Yorkshire par exemple.

Ma fille n'avait pas de préférence

Mon mari voulait un chien de chasse (il n'est pas chasseur mais bon, il avait ça en tête), un labrador.

Sachant que j'allais m'occuper du chien plus que tout le monde j'ai refusé le labrador, trop gros, trop costaud pour moi.
Mon mari a refusé le petit ou tout petit chien, il est un peu buté contre les races de petite taille.

Et donc nous avons fait un compromis, nous avons pris un Beagle.

Voilà Elmer :

Nous avons trouvé un tout petit élevage familial et été chercher notre chiot, il était tellement adorable ! Dès notre arrivée il nous a fait la fête, et hop, le voilà chez nous.

Nous n'avions pas lu ce site internet, c'est idiot parce que ça aurait pu nous faire réfléchir :10 bonnes raisons de ne pas opter pour un beagle

http://www.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEUR=19623&ID_SITE=20892



Le petit Elmer a passé ses premiers jours à faire des calins, à pleurer la nuit, à faire ses besoins partout, enfin un vrai petit chiot quoi.

Il était sale, tellement sale qu'il faisait ses besoins dans son propre panier


Je n'avais jamais vu ça, les chiots souvent ne sont pas propres mais quand même, jusqu'à faire dans son propre panier, normalement la mère leur apprend au moins ça


Bref Elmer n'a pas été propre avant ses 7 mois, parcours du combattant où j'ai appliqué les trucs et astuces qui sont d'ailleurs inscrits sur ce forum, et avec beauuuuucoup de patience, ça a fini par marcher. Aujourd'hui Elmer est impeccable, jamais un accident, jamais.


Mais je dois dire que j'ai du changer de canapé, il avait fait ses besoins dessus, et de toutes façons il l'avait bouffé jusqu'au cadre en bois.


Ainsi que mes chaises, ma table de salon, mes chaussures, mon casque audio, et j'en passe et des meilleures, il a simplement détruit mon salon.

Parce qu'Elmer n'aime pas être seul, enfin ce n'est pas qu'il n'aime pas c'est qu'il était tellement angoissé et tellement flippé à l'idée d'être seul que, pendant un temps, je n'osais plus sortir.

Pendant deux ans j'ai tout essayé, l'enfermer en Kennel, lui donner des calmants, lui mettre des trucs de phéromones sensés le calmer, des jouets, des os, TOUT.

Chaque fois qu'il était seul je retrouvais ma maison remplie de débris, les meubles rongés, les coussins éventrés, j'en ai pleuré parfois.

Aujourd'hui il reste dans le couloir en mon absence, il n'y a pas de meubles à abimer, il est à peu près sage, mais nous trouvons encore le courrier en miette parfois, et nous ne laissons rien à sa portée parce que nous savons ce qui peut se passer.

Très motivée, j