Du bon usage de la récompense
Catégorie : Education - Comportement
Publié par Isawell le 7/9/2006
Les détracteurs de l'apprentissage à la récompense, que ce soit croquette ou jouet, reprochent souvent que le chien ne sait plus travailler s'il n'y a pas la récompense.

C'est effectivement un des effets pervers de cette méthode, si elle est mal utilisée, tout comme le chien qui essaye à tout prix d'attrapper les doigts de son maître.

Un chien travaille pour faire plaisir à son maître, c'est bien connu !
C'est bien connu et bien réel... Mais c'est sans compter sur le fait que le chien va avant tout rechercher à éprouver une satisfaction immédiate de ses désirs : renifler une odeur, aller voir un copain, etc.

Entre aller renifler un brin d'herbe, qui ne demande pas d'effort et exécuter un ordre qui demande au chien de faire un effort, il faut qu'il soit sûr de trouver son compte à l'arrivée.

Quand le comportement est acquis, le chien sait ce qu'il a à faire et ça ne lui demande pas plus d'effort que d'aller voir le brin d'herbe. Par contre, il sait également qu'à l'arrivée, son maître sera content de lui et qu'il satisfera ainsi un besoin primaire : la recherche d'affection de son maître.

Par contre, lorsqu'on commence un nouvel apprentissage, l'effort de concentration demandé au chien est plus important : il doit comprendre et mémoriser un comportement, assimiler le mot clé qui déclenche ce comportement... La simple caresse n'est alors pas un attraît suffisant et là, la récompense prend tout son sens.

Reprenons un exemple : le rappel au pied.

Au départ, votre chien étant éloigné de vous, vous allez lui montrer la récompense puis l'appeler : la récompense est en avance de phase, c'est elle qui déclenche le comportement, le mot n'est là que pour appuyer.

Pour apprendre le "assis", vous mettrez la croquette un peu au dessus et en arrière de la tête, pour le "couché", vous baisserez votre main entre les pattes et un peu en avant de votre chien, etc. La récompense déclenche le comportement.

Au fur et à mesure que vous sentirez que votre chien commence à acquérir le comportement attendu, le mot associé va progressivement arriver avant la récompense. Progressivement aussi, la récompense disparaîtra de la vue du chien au moment du déclenchement. C'est-à-dire que si les 2 ou 3 premières fois, vous rappellerez votre chien en lui montrant quasi simultanément la récompense puis vous mettrez d'avantage de délai entre l'ordre et la vue de l'appât. Par contre, vous continuerez encore un temps à la donner systématiquement de façon à renforcer le comportement.

Et puis le comportement étant acquis, vous ne donnerez plus la récompense qu'un coup sur 2, un coup sur 3 puis de façon aléatoire et, en agility, obé rythmée ou autre sport canin, après une succession de 2 ordres, puis de 3, puis d'un enchaînement complet !

En dehors de la première phase, la récompense est montrée au début puis rangée : on ne la garde pas dans la main, sinon, le chien cherche à attrapper sa récompense sans se concentrer sur ce qu'il doit faire. Elle n'est donnée qu'à la fin.

Le travail à la récompense est avant tout une méthode d'apprentissage et donc traite de l'apprentissage d'un nouveau comportement. En dehors de ce cas-là, rien ne vous empêche de récompenser votre chien à la voix ou à la caresse, du moment que c'est suffisant pour tout le monde

Les erreurs résultent bien souvent du fait que les choses ne sont pas claires dans la tête du maître... Et du coup, elles ne peuvent pas l'être pour le chien . Pensez à décomposer et à progressivement remplacer la récompense (renforcement primaire) par des félicitations (renforcement secondaire).

Un mot pour finir sur la récompense : ce n'est pas le maître qui décrète de la récompense ! Les "moi, mon chien ne travaille pas à la croquette !
- ah bon, pourquoi ?
- parce que je veux pas !!" n'ont rien compris !

Un chien aimera travailler à la croquette, l'autre préfèrera le jouet qui fait 'pouic', un troisième la balle de tennis, un autre des friandises et un autre à la promesse de "bisous" ou de "câlins"... C'est en regardant vivre votre chien que vous saurez déterminer ce qui l'intéresse et donc est pour lui une récompense.

Voilà... j'espère avoir éclairci ma façon de faire et vous avoir permis de trouver la votre.

Mes sites :
Spitz-loup.com
Abcd.blagnac.free.fr
Dog-educ.com