Vive les chiens !
www.viveleschiens.com
Griffon Korthals
Catégorie : Groupe 7
Publié par Webmaster le 1/2/2006
Standard F.C.I. N°107 / 03.03.2000 / F

GRIFFON A POIL DUR KORTHALS

ORIGINE : France.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 06.05.1964.
UTILISATION : Essentiellement chien d’arrêt polyvalent. Est également employé pour la recherche au sang du grand gibier blessé.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 7 Chiens d’Arrêt. Section 1.3 Chiens d’Arrêt continentaux, type Griffon. Avec épreuve de travail.
BREF APERCU HISTORIQUE : Déjà signalé par Xénophon, utilisé comme « chien d’oysel », répandu dans l’ensemble de l’Europe sous différents noms. La race a été rénovée et améliorée par consanguinité, sélection et entraînement sans aucun apport de sang étranger par E. K. Korthals au cours de la seconde moitié du 19ème siècle. Depuis, les différents clubs nationaux sont restés fidèles à ses préceptes.
ASPECT GENERAL : Chien vigoureux, rustique, de taille moyenne. Plus long que haut. Le crâne n’est pas trop large. Le museau est long et carré. Les yeux, jaune foncé ou bruns sont surmontés, mais pas recouverts par des sourcils broussailleux et les moustaches et barbe bien développées lui confèrent une expression caractéristique et expriment fermeté et assurance.
COMPORTEMENT / CARACTERE : Doux et fier, excellent chasseur, très attaché à son maître et à son territoire qu’il garde avec vigilance. Très doux avec les enfants.
TETE : Grande et longue, à poil rude, touffu, mais pas trop long ; moustache, barbe et sourcils bien accusés.
REGION CRANIENNE : Crâne : Pas trop large. Les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles. Stop : Cassure pas trop prononcée.
REGION FACIALE : Truffe : Toujours brune. Museau : Long et carré, chanfrein légèrement busqué, de même longueur que le crâne. Yeux : Jaune foncé ou bruns, grands, arrondis, surmontés mais pas recouverts par les sourcils, d’expression très intelligente. Oreilles : De moyenne grandeur, non papillotées, appliquées à plat, attachées sur la ligne de l’oeil, le poil court qui les recouvre est plus ou moins mélangé de poils plus longs.
COU : Moyennement long, dépourvu de fanon.
CORPS : De longueur nettement supérieure à la hauteur au garrot (de 1/20ème à 1/10ème ). Dos : Vigoureux. Rein : Bien développé. Poitrine : Haute, pas trop large, côtes légèrement bombées.
QUEUE : Portée horizontalement ou la pointe légèrement relevée, couverte de poil touffu mais sans panache, elle doit être généralement écourtée du tiers ou du quart. Si elle n’était pas écourtée elle serait portée horizontalement avec l’extrémité légèrement relevée.
MEMBRES ANTERIEURS : Droits, vigoureux, à poil touffu ; en action, bien parallèles. Epaules : Bien attachées, plutôt longues, très obliques.
MEMBRES POSTERIEURS : A poil touffu. Cuisses : Longues et bien musclées. Jarrets : Bien coudés.
PIEDS : Ronds, solides, les doigts bien serrés et cambrés.
ALLURES : L’allure de chasse est le galop, entrecoupé par des périodes de trot. Le trot est allongé. Le coulé est « félin ».
ROBE POIL : Dur et grossier, rappelant au toucher la soie du sanglier. Jamais bouclé ou laineux. Sous le poil dur de couverture se trouve un duvet fin et serré.
COULEUR : De préférence gris acier avec des taches marron ou uniformément marron, fréquemment marron rubican ou rouan. Sont également admises les robes blanc et marron, blanc et orange.
TAILLE : Environ 55 à 60 cm pour les mâles et 50 à 55 cm pour les femelles.
DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.