Une expérience vécue par un touriste à Hanoï

Répondre Lancer une nouvelle discussion
10/09/2006, 20h58
"Cinq heures du matin dans la vieille ville d'Hanoï. J'attends dans la nuit et le froid dans une petite rue. D'autres hommes attendent aussi, accroupis devant leurs cuvettes, un lasso, un gourdin, un couteau, des crochets.

Six heures moins le quart, un cyclo-pousse dépose un grand panier d'osier rempli de chiens entassés, plaintifs, vomissant. http://www.animalfreedom.org/english/infor..._or_friend.html

Je m'approche alors, décidé, et me lance dans un grand monologue destiné à me décrisper, souriant, l'air étonné, un rien évasif, et déclenche mon premier flash. J'essaie de ne pas trembler. Les premières admonestations surviennent. Je m'y attendais. Il s'ensuit une valse durant laquelle je feins d'ignorer ceux qui m'entourent, cherchant l'ouverture pour cadrer le mieux possible la scène.

La tête du premier chien est extirpée du panier avec le noeud coulant. On lui fouille les côtes à travers le panier, soit pour mieux le soumettre, soit pour lui faire monter l'adrénaline, ce qui serait meilleur pour la viande, puis on le matraque sans grande précision avant de le sortir et de l'égorger sur le bord du trottoir et de recueillir le sang dans une bassine pour le boudin.

Parfois, je fais semblant de céder aux pressions puis reprends mes clichés. Au final, six chiens sont alignés dans la rue. Le ton monte, mais moi aussi je discute, j'argumente, toujours avec le sourire. De guerre lasse, on m'oublie. Les chiens sont jetés dans de l'eau chaude, puis leurs fourrures enlevées à la main. Ils sont ensuite braisés dans un feu de paille, équarris et découpés.

Le jour s'est levé. J'ai la tête vide, aucune pensée n'arrive à se frayer un chemin. C'est comme une méditation blanche et lunaire. J'ai du mal à réaliser ce que j'ai fait. Je vais au bord du lac et retrouve un peu de chaleur en prenant des clichés d'un vieux qui fait son taï chi matinal.

Deux heures plus tard, je repasse dans la rue qui a retrouvé son aspect journalier, foisonnante de vie, bruissante des rumeurs, des motos, des cyclo-pousses, des femmes qui transportent leurs marchandises sur des balanciers posés à même leurs épaules. Le vieux quartier d'Hanoï est une ville paysanne et artisanale.

On y trouve peu de voitures, c'est encore une gravure du début du siècle. Je passe devant le restaurant de rue où les premiers clients, attablés, assis sur des tabourets, dégustent leurs rôtis de chiens. Rien à faire, rien à dire..."

Répondre
08/10/2006, 22h46
2 pétitions à signer en ligne

La Corée du Sud veut légitimer la viande de chien

Merci de signer en masse et faites passer à tous vos contact, la pétition se termine le 31 janvier 2007

Page web: http://www.oipaitalia.com/campagne/randagismo_korea.htm

Pétition: http://www.oipa.org/public/dogmeat/petition.php

Petition against hygienic control of dog meat and for ban on dog/cat consumption

Cliquez ici pour signer la 2e pétition:
http://choimimi.com/zboarde/zboard.php?id=sign#sign

La Corée veut légaliser la viande de chien
Video of Dog Markets and Dog slaughter from SBS News Seven

VIDEO option 1: Voir en bas de page: http://choimimi.com/zboarde/view.php?id=board&no=13

VIDÉO option 2: http://www.koreananimals.or.kr/sbs_seven_subtitle.wmv

Yellow dogs raised for meat, les chiens jaunes sont appréciés pour la viande
[http://img517.imageshack.us/img517/4232/dogmeat14jq3.jpg

Ce malheureux chien a été sauvé
http://img68.imageshack.us/img68/11/goksungxu2.jpg

http://img66.imageshack.us/img66/713/50118goksung12ns5.jpg

Painful sufferings and killed of 52 dogs because of the dog traders

Images difficiles
http://choimimi.com/zboarde/view.php?id=board&no=14

Il a fallu tuer 52 chiens destinés à la consommation en raison de leurs conditions atroces

Répondre
Avatar
12/10/2006, 08h08
MAG, c'est vrai que moi aussi ca me révulse, la viande de chien Smiley Smiley Smiley je vais aller signer, mais........... car il y a un mais, ces pays n'ont pas la meme éducation que la notre, que ce soit la corée, la chine ou autre. pour eux le chien est un animal qui peut se manger, comme chez nous le cheval ou autre. c'est vrai que par rapport à notre culture, c'est révoltant... mais pas chez eux Smiley c'était juste mon ptit bémol Smiley
Répondre
12/10/2006, 09h08
salut sorbone,
déjà je suis végétarienne, donc même les animaux que nous on mange, moi je n'en mange pas... ce qui n'est pas le cas de mon mari étant lui, un vrai viandard !!!
Ce n'est pas le fait de manger du chien que j'accuse, nous on mange bien des veaux et des agneaux qui sont des bébés animaux tués entre l'age de 3 mois et 6 mois !!!
Mais ce sont les méthodes cruelles, à un tel point, que j'accuse ! ils sont élevés dans de mauvaise conditions, balancés et entassés dans des cages grillagés pour le transport... attachés, ligotés les deux pattes de devans dans le dos, muselés avec des boites de conserve !
Massacré, tués pendu à une corde, frappés pour attendrir la viande...
tu veux que je t'en dis plus, j'ai de quoi informer... et tout ça, souvant dans la rue, devant les gens !
De plus, quand on sait comment sont aussi traités les animaux de boucherie en france, et dans les autres pays occidentaux c'est pas mieux !
Répondre
Lancer une nouvelle discussion