la pillule pour chien ou autre

Réponse Lancer une nouvelle discussion
20/03/2006, 20h55
bonjour, j'ai une question concernant la pillule pour chien, je ne suis pas pour, mais cette été en juillet je dois laisser ma chienne aka c'est un golden retriever de 1 an, chez ma soeur pour 15 jours et se sera le moment de ses chaleurs j'ai peur qu'elle soit prise par un mâle. parce que les chiens peuvent rentrer facilement dans la cour. puis-je donner ponctuellement quelque chose sans pour autant être nuisible à sa santé.
d'avance merci.
Réponse rapide à ce message
20/03/2006, 22h08
Je ne peux pas vraiment te repondre mais je n'ai jamais entendu parler de risque avec la pillule.
attends d'autre réponse.
bonne chance
__________________
http://images.imagehotel.net/59ac2d1698.gif
on peut sécher ses larmes, mais son coeur jamais
Réponse rapide à ce message
22/03/2006, 12h26
Bonjour,

Mes parents donnaient systématiquement la pillule à notre chienne à chaque chaleur et comme ça, ça les stoppait car une fois nous avons été obligé de lui faire des injections pour stopper une portée d'avec un chien qui faisait 5 fois sa taille. On lui cachait la pillule dans de la nourriture et hop. Dans sa vie, elle a tout de même eu une portée "volontaire" de 6 chiots.Je ne pense pas que la pillule ai nui à sa santé.
Elle a vécu 14 ans et est décédée seulement le mois dernier. Mes parents l'ont fait piquer car sa santé se dégradait trop.
__________________
[img align=right]http://img16.imageshack.us/img16/3861/00001066ef.th.jpg[/img]
Réponse rapide à ce message
22/03/2006, 14h04
moi le seul probleme que je connais c'est que sa peut dérégler completement la chienne!

Mais sit tu veux pas faire de dans l'immédiat (ta chienne est un epu jeune) je ne voit pas de probleme!!!
Réponse rapide à ce message
23/03/2006, 15h44
ouhhh là !!! non surtout pas de pillule !!!! ça favorise grandement l'apparition de cancer des mamelles l'âge avançant !!! nous sommes allés demander à trois vétos différents car nous avons un chien et une chienne et tous les trois nous l'ont déconseillés !!! apparemment c'est même mieux de l'avorter que de lui donner la pillule !!! ça m'étonne même que des vétos la délivre encore ( reparque, c'est logique : qui c'est qui récupère la chienne et l'opération du coup.... ) enfin bon bref, !!! le mieux, si tu ne veux pas lui faire faire de petits, c'est la stérilisation évidemment!! en tosu les cas pour le moment il n'existe pas de pillule ou de contraceptif sain pur une chienne... attends un peu de voir, les chiennes ne sont pas focément réglées comme un horloge, surtout qu'elle est très jeune, c'est quasi impossible de dire quand elle va avoir ses prochaines chaleurs !! attends de voir ou vois directement avec ton véto c'est quoi la meilleurs des solutions, peutetre qu'il te le conseilera vu que ce n'est qu'apparement que pour une fosi !
Réponse rapide à ce message
mag_vlc

Modérateur

18/12/2006, 02h30
Les dangers de la pilule (chez la chatte par contre)

Voici un avis émis par la COMMISSION NATIONALE DE
PHARMACOVIGILANCE VETERINAIRE

La
Commission Nationale de Pharmacovigilance Vétérinaire a été saisie
d'une demande d'avis relative aux effets indésirables à court et à long
terme des progestatifs oraux à base d’acétate de mégestrol utilisés
pour la prévention et l’interruption des chaleurs chez les carnivores.

Cette demande résulte de deux plaintes émanant de propriétaires de chatte et faisant état, après prise d'un médicament vétérinaire à base d’acétate de mégestrol de l’apparition d’un pyomètre compliqué d’insuffisance rénale aiguë après une seule prise, de tumeurs mammaires après plusieurs prises.

Dans les deux cas, les affections utérine et mammaire ont entraîné le décès de l’animal.

Ces plaintes insistent sur la carence d’informations concernant les risques accompagnant la prise de ce médicament à la fois sur la notice du médicament et lors de l’achat chez le pharmacien (ce produit étant
distribué exclusivement dans les officines).

L’acétate de mégestrol est un progestagène stéroïde synthétique dérivé de la progestérone utilisable uniquement par voie orale.

Son effet contraceptif résulte de l’inhibition au niveau hypothalamique de la sécrétion pulsatile de GnRH et donc secondairement, de la sécrétion cyclique hypophysaire de FSH et de LH, induisant ainsi un anoestrus prolongé.

Cette molécule, comme les autres progestagènes de synthèse, a également une affinité non sélective pour les récepteurs à la progestérone présents dans les organes cibles des hormones stéroïdes sexuelles comme l’utérus et les mamelles : sur l’utérus, l’acétate de mégestrol peut induire une hyperplasie glandulokystique d’intensité variable et sur la mamelle elle provoque une augmentation de la production locale de facteurs de croissance GH (hormone de croissance) et IGF 1-5 (Insuline like growth factors) conduisant à une hypertrophie mammaire. Elle possède également une action centrale sur le système limbique et antagonise l’effet de l’insuline.


Effets secondaires de l'acétate de Megestrol :

Tumeur de l'appareil génital
Tumeur des ovaires ou de l’utérus
Pyomètre
Métrite, pertes vaginales
Hypertrophie utérine
Tumeur de la glande mammaire
Hyperplasie mammaire
Œdème de la glande mammaire
Abcès de la glande mammaire
Hypertrophie la glande mammaire
Effet sur la reproduction : Mort fœtale / momification
Hyperglycémie
Hypoglycémie
Congestion, cyanose
Alopécie
Erythème
Déshydratat ion cutanée
Prise de poids, perte de poids
Hyperesthésie, agressivité
Dépression, apathie, léthargie
Ataxie, parésie
hyperthermie, hypothermie,
procidence de la 3ème paupière
anémie, lymphocytose,
thrombocytopénie
insuffisance rénale, tumeur rénale,
hématurie
Incontinence urinaire


Foie : cirrhose, ictère, tumeur hépatique
Poumon : dyspnée
Abdomen : Douleur abdominale, péritonite, pancréatite
Tractus digestif : anorexie, polydipsie, salivation, vomissement, constipation, diarrhé.

Aucune
information sur le délai d'apparition des effets indésirables par
rapport au début du traitement n'est disponible. Toutefois, lorsque
l’on dispose de l'information, de très grandes variations sont relevées
quant au moment d’apparition des pyomètres ou tumeurs mammaires : de 2 jours après le début de la prise à 10 ans pour l'apparition d'un pyomètre et de 15 jours à 6 ans pour l'apparition d'une tumeur mammaire.

Données concernant l’utérus :
L’hypertrophie de l’endomètre due à l’acétate de mégestrol est prouvée chez 10 chattes préalablement ovariectomisées recevant 10 à 30 mg d’acétate de mégestrol par semaine . Les lésions, sauf chez une chatte qui déclare un pyomètre (lot 30 mg), régressent partiellement après l’arrêt du traitement. Elles existent également chez les chattes non ovariectomisées .
Une étude a permis de mieux cerner le pourcentage de métropathies : 1 cas pour 244 chattes traitées pendant 3,5 ans.

Données concernant la mamelle :
Dans l’espèce féline, l’acétate de mégestrol provoque des effets au niveau de la mamelle et des hypertrophies mammaires. Des auteurs ont établi le lien entre les modifications non néoplasiques dominées en fréquence par la fibroadénomatose et la distribution de l’acétate de mégestrol.

Une enquête très récente a montré que sur 53 cas de fibroadénomatose, 13 avaient reçu un traitement progestagène et que ces proliférations mammaires peuvent survenir dès la première imprégnation hormonale avec des doses d’acétate de mégestrol normales. L’apparition des hyperplasies mammaires impose un arrêt du traitement progestagène. La régression des lésions est souvent incomplète .

Le lien entre acétate de mégestrol et cancer de la mamelle n’est pas prouvé mais suspecté : une première publication relate que 3 cancers sur les 17 cas de modifications mammaires sont dues à l’acétate de mégestrol et une seconde signale que sur 17 cas de carcinome mammaire, 4 se sont développés sur des chattes recevant de la progestérone.

Autres données :
De nombreuses publications font le point sur les effets indésirables,
décrits chez le chat suite à l'administration d'acétate de mégestrol
tels que hypoadrénocorticisme, diabète sucré, modifications
comportementales (agressivité ou dépression, polyphagie) et prise de
poids

cet article est sur ce site :

http://members.chello.be/philippe.gossuin1/divers.htm

Réponse rapide à ce message
18/12/2006, 11h17
Ben voilà. Merci les filles.
__________________
[size=xx-small]Faisons tous classer nos chiens en classe 2[/size]
Réponse rapide à ce message
08/01/2007, 17h04
moralité, y a pas plus de risque avec que sans...
Par contre, il est recommendé en cas de prise en continu de progestatif, de laisser ponctuellement un cycle se faire normalement, justement pour eviter les dereglement permanent...
Réponse rapide à ce message
08/01/2007, 17h54
Bonjour,

Moi perso j'avais une petite chatte qui s'appelait Basquette, on lui donnait la pillule elle en est morte.

j'ai dis plus jamais !!!!

mais cela date de il y a 15ans
__________________
Marraine de van-Gogh et marraine de Boulette

http://i84.servimg.com/u/f84/11/34/63/93/velour11.jpg
Réponse rapide à ce message
08/01/2007, 18h34
Tu peux expliciter ce qu'a provoquer la pilule stp ?
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  


Vous aimez les chiens ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Vive les chiens ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !